Colloque international sur le leadership

Table ronde : Femmes et Créativité

Julie Narbey, Mirabelle Ordinaire et Aurelia Khazan.
propos recueillis par Guila Clara Kessous

Biographie
Julie Narbey

Depuis mai 2017, Julie Narbey exerce les fonctions de directrice générale du Centre Pompidou, musée et lieu de culture pluridisciplinaire qui abrite l’une des deux plus grandes collections au monde d’art moderne et contemporain.

Elle a débuté sa carrière au Secrétariat général du Ministère de la Culture sur des fonctions financières et de tutelle d’établissements publics avant d’intégrer, en 2008, le musée du Quai Branly comme directrice de l’administration et des ressources humaines. En 2010, elle est nommée conseillère pour les affaires financières au cabinet du ministre de la Culture, Monsieur Frédéric Mitterrand. Elle rejoint ensuite, en 2011, le Palais de Tokyo, centre d’art contemporain, comme directrice générale déléguée où elle contribue activement au développement d’un modèle culturel innovant.

Julie Narbey est diplômée de Sciences Po Paris et ancienne élève de l’ENA (2005).

Biographie Mirabelle Ordinaire

Metteure en scène basée à Paris et New York, Mirabelle Ordinaire fait partie de l’équipe des Stage Directors du Metropolitan Opera de New York. Suite à sa résidence de mise en scène à l’Académie de l’Opéra de Paris en 2015-2016, elle y a monté Bastien et Bastienne (2017 & 2019) et Kurt Weill Story (2018). Elle collabore régulièrement avec l’Orchestre national d’Île de France avec lequel elle a mis en scène Le scarabée d’or de Dai Fujikura (2020) et Il Signor Bruschino (2017), et la Philharmonie de Paris où elle crée depuis plusieurs saisons des Concerts Opus : Le chant du Rossignol (2021), Le Lac des Cygnes (2020), La Symphonie fantastique (2019), et L’Oiseau de feu (2018). Elle a également mis en scène Marry Me a Little de Sondheim au Théâtre Marigny (2019), conçu et dirigé la création de l’oratorio Alan Seeger : Instrument du destin de Patrick Zimmerli aux Invalides (2017), et mis en scène La Vie parisienne à la Salle Gaveau (2015). Membre du comité anglais de traduction théâtrale de la Maison Antoine Vitez, elle traduit pièces et livrets d’opéras contemporains. Elle a obtenu son doctorat d’études théâtrales à Columbia University en 2011 et anime, depuis 2012, des ateliers de théâtre sur Shakespeare à l’Institut d’Études Politiques de Paris. 

Biographie
AURELIA kHAZAN

Aurélia Khazan est une comédienne/chanteuse française formée France et en Inde. Parallèlement à sa formation musicale, elle suit les cours d’art dramatique d’Alexandre Grecq, comédien de la Comédie Française, auprès duquel elle apprend les classiques avant de recevoir le « Prix d’Excellence du Concours International d’Art Dramatique Léopold Bellan ». Elle poursuit ses études à Mumbai et devient diplômée de l’école d’actorat et de cinéma « Actor Prepares » sous la direction de l’acteur et réalisateur indien Anupam Kher. Après avoir été sélectionnée parmi les « Jeunes
Talents de la Galerie des portraits du Festival de Cannes », Aurélia Khazan participe à plusieurs projets internationaux en Inde et en Europe, mais également aux Etats-Unis notamment pour le film américain « Love me Haiti » dans lequel elle tient le rôle principal. Aurélia remporte pour ce film le Prix d’Interprétation UNESCO « Jeune Talent pour la Paix – Dikalo de la Meilleure Interprétation » lors du Festival du Film Panafricain. Elle décroche par la suite l’un des rôles principaux du dernier long-métrage de Philippe Barassat « La Rupture ». En tant que chanteuse, Aurélia se produit en concert tour à tour en interprétant ses chansons originales ou lors de tours de chant de jazz. Elle s’est ainsi notamment produite lors de l’événement Mode et Droits de l’Homme « Mélanges feat. JP Gaultier » à San Francisco, le Gala d’Action Innocence à Genève, la « Lakmé Fashion Week » de Mumbai, le Festival « Les Sommets du Classique au Jazz » à Crans-Montana, la Pinacothèque de Paris, la Fashion Week de Paris, la French European Indian Fashion Week qui s’est tenue au premier étage de la Tour Eiffel ou encore en showcase lors du Festival de Cannes Elle poursuit sa carrière avec cette envie de mettre ses compétences au service de causes qui lui tiennent à cœur. Elle a ainsi tenu à soutenir l’action d’Octobre Rose qui contribue à collecter des fonds en faveur de la lutte contre le cancer, celle d’Action Innocence dont l’objectif est de promouvoir la dignité et l’intégrité des enfants sur internet et lutter contre la pédocriminalité sur la toile ainsi que celle de la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer.

S’inscrire

Information d’inscription